Partage
Coin cache

Trucs pour initier vos enfants à la conception d’histoires

12 janvier 2018

Les enfants sont fascinés par les histoires. Ils adorent qu’on leur en lise ou raconte une, alors qu’ils sont sur le point de s’endormir. Mais ils adorent également en raconter et en inventer. Encore faut-il qu’ils sachent comment faire pour mettre sur pied un récit captivant. Voici des trucs pour les initier à la conception d’histoires.

1. Trouver l’idée de base

Toute histoire repose sur un concept de base. Pour cela, demandez à votre enfant de faire travailler son imagination. Un truc, pour trouver des idées captivantes, est de se demander : qu’est-ce qui arriverait si? Un tel personnage faisait son entrée à cet instant présent? Le plafond s’effondrait alors que les personnages sont en train de déjeuner? Le simple fait de se demander ce qui arriverait si tel événement se produisait peut conduire à des idées d’histoire vraiment intéressantes.

Pour vous aider à trouver l’idée de base, partez du postulat que la plupart des histoires sont construites autour du même schéma. Ainsi, dans chaque récit, on retrouve un personnage principal qui attirera la sympathie des lecteurs, sa quête, soit un problème ou une peur auquel il est confronté, ainsi que les péripéties qu’il devra affronter pour résoudre son problème. Le tout se conclut par un dénouement, soit la résolution du conflit et le retour à la normale pour le héros.

2. Concevoir le personnage principal

Une fois que vous avez trouvé l’idée de base : par exemple, c’est l’histoire d’une grenouille qui voulait apprendre à nager pour aller rejoindre ses amis de l’autre bord de l’étang, mais qui avait peur de l’eau, il faut mettre sur pied le personnage principal. Pour rendre votre récit plus captivant, le héros doit pouvoir attirer la sympathie des lecteurs. Pour cela, il faut le rendre humain et vulnérable. Par exemple, votre personnage peut avoir un handicap ou encore un autre trait qui le rend vulnérable; par exemple un monstre à qui il manque une patte.

Ainsi, dans le cas de la grenouille, ce qui la rend sympathique est le fait qu’elle ne sache pas nager, alors que son but est justement de traverser l’étang pour aller rejoindre ses amis. Plus votre personnage sera sympathique et humain, plus les gens s’identifieront à lui et apprécieront votre histoire.

3. Créer les personnages secondaires

Une fois que votre personnage principal est créé, vous êtes prêt à inventer les personnages secondaires. Ceux-ci représenteront les alliés et les ennemis du personnage principal. En général, dans chaque histoire, on retrouve des amis, des vilains, des mentors, ainsi que trublions, soit des personnages qui sèment le trouble pour divertir le lecteur et ajouter du croustillant au récit.

Pour rendre votre histoire crédible et attachante, ajoutez au moins un de ces personnages à votre récit. Vous êtes maintenant prêt à commencer la conception de votre histoire. Bonne écriture!