Partage
Coin cache

Que faire si mon enfant vit de l’intimidation à l’école?

16 juin 2017

L’intimidation est un phénomène social qui commence très tôt chez les jeunes. En effet, dès le primaire, diverses formes de ce type de comportement peuvent contribuer à miner le moral de votre enfant et à détruire son estime de lui, sans pour autant qu’il vous en parle et vous dise qu’il en est victime. Voici quelques conseils à suivre, si votre enfant est victime d’intimidation à l’école.

Lui expliquer le phénomène et l’encourager à en parler

Lorsque votre enfant commence l’école primaire, il importe de lui expliquer ce qu’est l’intimidation et les différentes formes que cet acte de violence peut prendre : qu’il s’agisse d’intimidation verbale, physique ou psychologique, il faut lui faire prendre conscience des dangers que peut représenter cette forme de violence pour un individu.

Votre enfant sera plus enclin à reconnaître qu’il en est victime et à vous en parler s’il sait ce que c’est et se sent encadré dans sa démarche par un adulte de confiance.

L’inciter à se confier à vous

Pour savoir si votre enfant est victime d’intimidation, vous pouvez lui demander directement et l’encourager à se confier à vous s’il croit qu’il subit cette forme de violence à l’école. Faites-lui miroiter les avantages de vous en parler et rassurez-le quant aux éventuelles craintes qu’il peut avoir face à ses agresseurs. Plusieurs enfants refusent d’en parler à leurs parents ou au directeur car ils craignent les représailles de la part de leurs bourreaux. 

L’encourager à dénoncer ses agresseurs

Si votre enfant est victime d’intimidation, la meilleure manière de l’aider à s’en sortir est de l’encourager à dénoncer ses agresseurs. Or, cela se peut que votre enfant soit craintif ou réticent à le faire, car il craint ses agresseurs, surtout si on l’a menacé de l’attaquer s’il en parlait.

Pour cette raison, il peut être préférable que vous l’accompagniez à l’école et alliez voir le directeur avec lui. L’important est de ne pas demeurer inactif et de dénoncer le comportement violent des gens qui l’intimident dès que vous savez qu’il en est victime.

Par la suite, cela sera à la direction de l’école de prendre les mesures appropriées pour contrer le phénomène (avertissement, suspension des élèves impliqués, etc.). Si le phénomène persiste et que vous constatez que les mesures disciplinaires entreprises par la direction de l’école ne servent à rien, prenez les grands moyens et faites changer votre enfant d’établissement scolaire. Ne le laissez surtout pas seul à lui-même subir cette forme de violence sournoise qui peut être très lourde de conséquences.

Suggestion de lecture sur l’intimidation en milieu scolaire pour les enfants de 9 ans et plus : Le Crayon Magique de Alexandra Roy, publié aux Éditions JCL : http://www.jcl.qc.ca/detail_livre/crayon-magique/