Partage
Coin cache

Comment diagnostiquer le TDAH chez votre enfant?

23 novembre 2017

Se définissant par des troubles d’attention et d’hyperactivité, le TDAH, ou trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité, affecte environ 3 à 5 % des enfants. Comment savoir si le vôtre en souffre et que faire pour le traiter si c’est le cas?

Les causes de la maladie

Plusieurs causes peuvent expliquer pourquoi certaines personnes souffrent du TDAH. À ce jour, la recherche semble pointer le facteur héréditaire, qui serait responsable de 30 à 40 % des cas, ainsi qu’une insuffisance de substances chimiques cérébrales qui ferait en sorte qu’une personne ait plus de difficulté à organiser et gérer son comportement et sa pensée.

Les symptômes

Pour savoir si votre trésor en est atteint, il faut donc porter attention à ces derniers éléments. S’il a de la difficulté à se concentrer sur une tâche en particulier et démontre des signes d’impulsivité excessive dans son comportement et est hyperactif, cela se peut qu’il fasse partie des enfants qui souffrent du TDAH.   

Par exemple, s’il court sans cesse en cercle sans s’arrêter, s’il bouge constamment, s’il est incapable d’attendre son tour dans les files ou ne peut pas rester en place, s’il parle beaucoup et pose beaucoup de questions sans pour autant être capable de se concentrer pendant une longue période, il pourrait souffrir du TDAH. 

Pour qu’il soit diagnostiqué TDAH, ces comportements doivent être excessifs et survenir avant l’âge de sept ans. Étant donné qu’il s’agit de symptômes subtils, ce n’est pas toujours évident de déterminer si votre enfant est atteint du TDAH, alors dans bien des cas, une consultation avec un professionnel de la santé dans un CLSC s’avérera nécessaire.

Conséquences du TDAH

Le TDAH a des répercussions autant sur les sphères sociales que personnelles et académiques d’un bambin. En effet, puisque les enfants souffrant de TDAH sont plus hyperactifs et impulsifs que les autres, ils peuvent avoir plus de difficulté à se faire des amis et à s’intégrer à un groupe. En raison de leur déficit d’attention, ils ont également plus de difficulté à suivre en classe et donc en général, obtiennent de moins bons résultats aux examens. Ces conséquences peuvent en outre grandement affecter l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes, d’où l’importance d’intervenir et de leur offrir de l’aide s’ils en souffrent. 

Traitements pharmaceutiques et psychologiques

Les traitements varient selon la situation de chaque enfant. En général, ils comportent une approche pharmaceutique et une approche psychologique. Ainsi, en fonction du degré de gravité du TDAH de votre enfant, celui-ci pourrait se voir prescrire certains médicaments et subir des traitements de psychoéducation et de psychothérapie afin de travailler sur son comportement social. Dans tous les cas, une aide psychologique sera nécessaire afin de l’accompagner dans la réalisation de ses tâches quotidiennes.