Partage
Coin cache

Comment créer un environnement sain à la maison?

20 novembre 2018

Si vous vivez là où il y a quatre saisons, vous et vos enfants passerez beaucoup de temps dans la maison pendant l’hiver, le printemps et l’automne. À moins que les enfants ne souffrent d’allergies saisonnières (habituellement contrôlées par des médicaments), ils profiteront de l’air frais pendant l’été.

Et que se passera -t-il pendant le reste de l’année? Comment créer un environnement «sain» à l’intérieur de votre maison? Voici quelques idées…

Nettoyez régulièrement

Les gens ne veulent peut-être pas entendre ce conseil. Pourtant, un environnement propre deviendra l’élément fondamental qui permettra à toute la famille de profiter «des mois passés à l’intérieur». Vous devez donc mettre en place un exercice gérable. Si vous prévoyez de passer toute la fin de semaine à épousseter, essuyer et changer les filtres du chauffage central, vous manquerez de temps pour vous détendre et profiter d’un sain environnement familial.

Vous préférerez diviser les tâches ménagères. Vous devrez essuyer les comptoirs et les tables, tous les jours, mais vous pouvez en réserver d’autres, comme passer l’aspirateur, épousseter ou passer l’éponge, pour des jours différents. Pourquoi ne pas diviser les tâches par pièce? Vous trouverez beaucoup plus facile de prendre de 10 à 15 minutes par jour pour nettoyer que de passer quelques heures le samedi à exécuter toutes les tâches en même temps.

Gardez les produits de nettoyage non toxiques

Tout d’abord, vous ne voulez pas vous soucier de vos jeunes enfants qui pourraient entrer en contact avec de l’eau de Javel ou d’autres produits chimiques toxiques. Des désinfectants puissants, parfois nécessaires pour le nettoyage, doivent être rangés dans un endroit isolé. De plus, vous ne devez les utiliser que dans des endroits correctement ventilés afin que l’odeur chimique se dissipe rapidement. Vous voudrez également vous assurer que le shampooing, le désodorisant et les savons ne dégagent pas d’odeurs intenses qui persistent après leur utilisation.

Assurez-vous d’une bonne circulation d’air

La circulation de l’air intérieur génère souvent des problèmes tels que la moisissure, la poussière et les odeurs de moisi. L’utilisation de ventilateurs dans les salles de bains et les cuisines aide à diminuer les odeurs, réduire l’humidité et améliorer la circulation d’air. On équipe déjà la plupart des maisons modernes de ce genre de ventilateurs. Si votre maison n’en possède pas, envisagez d’obtenir un déshumidificateur pour éviter l’humidité indésirable.

Si, dans votre maison, vous avez installé des ventilateurs de plafond, faites-les fonctionner pour réduire l’humidité et améliorer la circulation d’air dans la maison. Les plus récents possèdent un petit interrupteur sur le boîtier qui vous permet d’inverser le ventilateur afin de pousser l’air vers le haut. Cela créera un déplacement d’air dans la pièce sans que vous receviez l’air frais sur vous et votre famille.

N’oubliez pas de bien nettoyer votre chambre

Même les enfants les plus actifs passeront un tiers de leur journée au lit. Vous accorderez donc une attention particulière à cette zone en nettoyant sous les lits, dans les coins et sur les étagères. Ceci est particulièrement important pour les enfants qui souffrent d’allergies à la poussière. Une chambre peu encombrée réduit les endroits où la poussière peut s’installer. Si possible, vous créez un emplacement à l’extérieur des chambres pour les livres, les jouets et autres appareils.

En outre, lavez la literie régulièrement et assurez-vous qu’elle soit correctement séchée et rangée dans un endroit sec afin qu’elle ne prenne pas une odeur de moisi.

En utilisant les outils de votre maison qui favorisent la circulation d’air et l’élimination de l’humidité, vous améliorerez la qualité de l’air. De plus, un exercice de nettoyage bien suivi vous aidera certainement.