Partage
Coin cache

5 conseils pour parler de sexualité avec vos enfants

29 décembre 2017

Nous avons vu, dans un précédent article, qu’il n’y avait pas d’âge idéal pour parler de sexualité avec nos enfants. L’important est d’aborder le sujet dès qu’ils commencent à poser des questions et de leur fournir des éléments de réponse adaptés à leur niveau de langage et de connaissances. Voici maintenant quelques trucs pour aborder plus efficacement la question de la sexualité avec vos trésors.   

1. Employer les vrais mots

Même si vos enfants sont en bas âge, il est préférable d’appeler les choses par leurs vrais noms au lieu de prendre des détours. Dites les choses simplement – par exemple, appelez un pénis par son vrai nom – et soyez concret dans vos réponses afin de faciliter leur compréhension des éléments.

2. Utiliser des livres imagés

Une des manières de leur fournir des réponses concrètes est de se tourner vers les livres imagés pour enfants sur la sexualité. Ils sont d’excellentes manières d’initier vos tout-petits à ce sujet. En fonction de l’âge visé, il existe une multitude d’ouvrages (romans, livres éducatifs, bandes dessinées, etc.) portant sur les différentes composantes de la sexualité. Proposez à vos petits d’en faire la lecture ensemble et profitez-en pour leur donner des explications sur le sujet.

3. Renvoyer la question à vos enfants

Lorsque vos enfants vous posent une question sur la sexualité, retournez-leur la question pour sonder leur perception sur le sujet et pour voir où ils en sont rendus dans leur degré de compréhension et de connaissances. Par exemple, s’ils vous demandent c’est quoi une fellation, demandez-leur ce qu’ils en pensent. Le fait de leur retourner la question vous permettra d’infirmer ou de confirmer certaines croyances et ainsi de leur apporter des éléments de réponse plus précis et personnalisés.

4. Ne pas attendre à l’adolescence avant d’en parler

La sexualité est une chose normale de la vie; par conséquent, il ne faut pas donner l’impression à vos petits que c’est mal ou interdit de la pratiquer ou d’en parler. Le plus tôt vous aborderez le sujet avec eux et leur transmettrez vos valeurs sur le sujet, le mieux ce sera.

5. Ne pas donner votre sexualité en exemple

Un élément important à mentionner, ici, est d’éviter de parler de votre sexualité à vos enfants. Ce qui se passe dans votre chambre à coucher doit en effet rester de l’ordre privé. S’ils vous posent des questions à ce sujet, répondez-leur poliment que votre vie personnelle ne les regarde pas. De manière générale, la sexualité parentale dégoûte les enfants, car ceux-ci y perçoivent des éléments incestueux. Pour cette raison, il est préférable d’éviter de citer la vôtre en exemple.